Dernières Nouvelles
Accueil / DSR / L’ancien « Homme à tout faire » de l’AST Deauville Reynald Lozier s’épanouit du coté d’Honfleur

L’ancien « Homme à tout faire » de l’AST Deauville Reynald Lozier s’épanouit du coté d’Honfleur

Après avoir passé quasiment toute sa vie au club de Deauville (joueur, éducateur, dirigeant, salarié…), Reynald Lozier a décidé de rompre le contrat qui le liait au club, et a rejoint le club d’Honfleur pour assister Jamal El Ghabbar aux commandes de l’équipe fanion (Dsr). Nous l’avons rencontré pour connaitre les raisons de ce changement et pour savoir comment se passe sa nouvelle aventure…

rey-loz

Foot Actu : Salut Reynald, tout d’abord, peux tu revenir sur ton aventure au club de foot de Deauville… Dis nous quels ont été tes différents rôles au sein de ce club et ce que l’Ast Deauville a représenté et représente encore pour toi ?

Reynald : Mes 10 années deauvillaises en tant que salarié ont été riche en émotions. J’ai tout connu dans ce club, c’est ici que j’ai pris ma 1ere licence à l’âge de 6 ans, j’ai toujours porté les couleurs jaunes et noirs. Dans ce club j’ai fait beaucoup de choses et je pense qu’il n’y a jamais eu de reconnaissance. Avant de me mettre en couple pendant 4 ans, je dormais pratiquement au stade, je ne comptais jamais mes heures (pas pour me plaindre) j’aime mon métier, j’aime ce que je faisais car le football j’ai grandit dedans comme beaucoup de personnes sauf que moi j’y bossais, j’ai eu ce poste en CAE à l’époque quî a débouché sur un CDI. Je me voyais faire ça toute ma vie car je connaissais quasiment tout et je faisais quasiment tout sauf le sponsoring (truc que je ne sais pas gérer).

J’ai donc décidé de quitter le club en juin 2016 avec un accord des deux parties. Avant de prendre ma décision j’avais demandé de tirer la sonnette d’alarme car beaucoup de choses se passaient mais personne ne réagissait, on ne m’a même pas répondu à mon email où j’expliquais les choses, donc je trouve cela très décevant de la part des gens qui gèrent le club de l’ASTD et quand on me parle de reconnaissance, je ne parle pas financier, il faut savoir que je n’ai jamais réclamé d’argent dans ce club. J’étais un simple pion parmi l’échiquier, les gens pensent avant tout à leurs intêrets qu’à ceux du club.

 

Foot Actu : Comment sont venus les contacts avec le CS Honfleur ?

Reynald : Je connaissais très bien Jamal El ghabbar, l’entraineur de l’équipe première. Quand il a su que je quittais Deauville, il voulait que je vienne bosser avec lui. C’est un choix qui a du en surprendre plus d’uns, mais la vie est faites de rebondissements.

 

Foot Actu : Quel est ton nouveau rôle au sein du CS Honfleur ?

Reynald : Je suis le dirigeant de l’équipe première : je suis présent la semaine lors des séances d’entraînement plus le weekend pour les matchs. J’assiste Jamal lors des séances, je fais la partie échauffement d’avant match, je donne mon point de vue éventuel sur les joueurs, j’essaye de faire mon maximum pour apporter tout ce que j’ai appris.

 

Foot Actu : Malgré un recrutement de qualité, vos résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes… Comment expliques tu cela ?

Reynald : Oui les résultats sont décevants car nous avons vraiment un groupe de qualité, nous perdons des matchs que nous devrions pas perdre. Lors des séances d’entraînement les gars répondent aux attentes de Jamal, on bosse bien, il faut continuer et cela va finir par payer. Il faut mettre le bleu de chauffe et se dire que la DSR n’est pas la DHR…

 

Foot Actu : Es-tu épanouis dans ton nouveau club ?

Reynald : Oui je suis épanoui même si j’aimerais que tout tourne comme il faut, apres cela ne fait que 5 mois que je suis à honfleur, je m’investis à fond en amenant les idées que je connais dans ce métier.

 

Foot Actu : Comment vois tu les six prochains mois du club ?

Reynald : Les 6 prochains mois seront  je l’espère positifs pour le CSH, toutes équipes confondues, mais je vais parler pour les seniors dont je m’occupe : je pense que sur les matchs retours nous ne ferons pas les mêmes erreurs et nous allons essayer de rattraper les points perdus de la première partie de saison.

 

Foot Actu : En parallèle, tu prends encore du plaisir sur le terrain avec la C de l’AST Deauville… N’est ce pas difficile de faire partie de deux clubs ?

Reynald : Oui je joue toujours à deauville en équipe C avec mes potes afin de prendre du plaisir le samedi soir à domicile. A la base, j’avais pris une licence joueur au CSH pour jouer en réserve mais je me suis vite aperçu que je ne pourrais pas jouer car les matchs de la À et B sont en même temps et le coach de la B a beaucoup d’effectif et donc avec l’accord des dirigeants deauvillais et honfleurais je suis retourné à deauville pour jouer. Cela peut choquer certaines personnes mais je joue la où je peux encore jouer.  Cela n’est pas dur de faire partie des deux clubs : je me suis adapté, les gens l’ont bien compris.

 

 

L.T

Voir aussi

Retour avec Jules Huet sur la folle saison du SU Dives et de son transfert vers Mondeville

Si le SU Dives à vécu une saison compliquée avec les problèmes du début de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *