Dernières Nouvelles
Accueil / DHR / DHR/Pont L’Eveque : Briere « Plus de peur que de mal… »

DHR/Pont L’Eveque : Briere « Plus de peur que de mal… »

briere2

INTERVIEW

DHR/Pont L’Eveque : Briere « Plus de peur que de mal… »

Nous sommes partis à la rencontre de Guillaume Briere de Pont-L’Eveque qui a été victime d’un terrible choc ce week-end contre le CAL.

Foot Actu 14 : Alors Guillaume, peux-tu nous raconter ce qu’il s’est passé ?

Guillaume Briere : L’action à vrai dire moi je ne m’en souviens plus beaucoup mais apparemment c’est un long ballon en destination de Duj ( Antoine Dujardin ) qui rebondit à mi hauteur entre nous deux, je décide de l’attaquer de la tête et je viens percuter la hanche d’Antoine avec ma nuque. Certains diront un choc anodin d’autres diront un choc beaucoup plus violent moi je ne peux pas vous dire..

FA14 : Comment t’es tu senti sur le moment ?

GB : Sur le moment je n’ai qu’un souvenir qui me revient, c’est d’ouvrir les yeux et de ne rien voir, en fait d’avoir la sensation d’être aveugle c’est alors que j’ai alerté le banc en criant  » j’y vois rien j’y vois rien « . Mon dirigeant est venu me chercher et je suis allé au vestiaire avec lui est ma femme. J’ai décidé de retourner sur la banc pour reprendre la partie, mais Jean Louis a vite remarqué que je n’étais pas dans mon état normal et que je délirais un peu, je suis donc retourné au vestiaire avec mon dirigeant, ils m’ont alors posé des questions anodines auxquelles je n’ai pas bien répondu, c’est alors que le président du CA Lisieux a appelé les pompiers, je vous raconte tout ça sans le moindre souvenir, juste ce que ma femme, mon dirigeant et mes coequipiers m’ont dit le lendemain. Je ne me souviens absolument de rien.

FA14 : As-tu des souvenirs de cette journée ?

GB : C’est vers 1h du matin dans ma chambre d’hôpital en présence de ma femme que quelques souvenirs de ma journée de samedi et du début du match de samedi soir me sont revenus après que l’on m’ait répété une bonne centaine de fois la même chose. Il faut dire que j’ai posé un bons nombre de fois les mêmes questions aux personnes venus me voir après le match. Je me souviens désormais de toute ma journée de samedi, de la préparation du match, des deux buts encaissés malheureusement. Aprés le choc j’ai un trou noir d’à peu prés 5 heures.

FA14 : Comment te sens-tu aujourd’hui ?

GB : Je me sens vraiment bien désormais, tout est derrière moi. Il y a eu plus de peur que de mal dans ce choc, je n’ai pas eu le temps d’avoir peur à vrai dire..
Je suis en forme, je vais retourner à l’entraînement mercredi comme une semaine normale et je vais tenir ma place dimanche pour accueillir le leader invaincu ( Dives ) à domicile. J’ai envie de jouer car j’ai déjà loupé le derby de samedi, je n’ai pas envie de louper celui là.
Je suis tout de même fier de mes coéquipiers qui ont su aller chercher le nul chez une équipe qui laisse pas grand chose aux équipes qui viennent à Bielman. Lisieux est une superbe équipe avec de très bonnes individualités donc c’est un très bon résultat pour nous. Nous sommes toujours dans le coup pour notre objectif. Nous avons un groupe avec énormément de qualité auquel il manque un peu de folie, il nous manque vraiment pas grand chose, cela va venir j’en suis sur. Place à dimanche ou une autre belle équipe nous attend. On espère être prêt pour ce beau duel.

B.P.

Voir aussi

Retour avec Jules Huet sur la folle saison du SU Dives et de son transfert vers Mondeville

Si le SU Dives à vécu une saison compliquée avec les problèmes du début de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *